Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

toure_1_0.jpgLe ministre malien de la Santé, Oumar Ibrahima Touré, a démissionné quelques mois après l'arrestation de plusieurs responsables de son ministère dans le cadre d'une enquête sur le détournement d'importants financements internationaux, notamment ceux du Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme. Plus de dix personnes ont été arrêtées dans le cadre de cette affaire.

Selon le communiqué officiel, Oumar Ibrahima Touré quitte le gouvernement à sa demande. Il faut dire que pour lui, la situation devenait de plus en plus intenable. Plusieurs de ses collaborateurs ont été arrêtés dans le cadre de l’affaire de détournements de fonds. Il y a eu également des articles de presse, et surtout la justice malienne demandait à l’écouter.

Oumar Ibrahima Touré est aujourd’hui, face à cette justice. Sur la table, un dossier épais. Des malversations, d’importantes malversations financières constatées au niveau de la gestion locale du Fonds mondial de lutte contre le paludisme, le sida, et la tuberculose.

Résumons, des médicaments pour soigner la tuberculose n’auraient jamais été distribués, des fausses factures. Au total, des centaines de millions de francs CFA (au moins 300 000 euros), dont on a perdu les traces, selon les enquêteurs dépêchés à Bamako par le Fonds mondial. C’est le gouvernement malien qui a saisi la justice.

De son côté, le ministre de la Santé démissionnaire se dit « serein ». En tout cas, il joue son avenir politique. Numéro trois de l’URD (Union pour la République et la démocratie ) un important parti politique au Mali, Oumar Ibrahima Touré est cité parmi les candidats virtuels à la présidentielle de 2012.

Source: http://www.rfi.fr/afrique/20101207-demission-ministre-malien-sante-apres-scandale-financier

Tag(s) : #Afrique de l'Ouest