Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2010-02-08T140532Z_663354318_GM1E6281P9N01_RTRMADP_3_SUDAN-.jpgLe Soudan et le Tchad sont sur la voie de la réconciliation : le président tchadien Idriss Déby Itno est à Khartoum depuis ce lundi matin 8 février 2010. La situation au Darfour est l’enjeu principal de cette visite du président tchadien.

C'est donc un signe d'apaisement entre deux voisins qui se livrent à une guerre interposée : le président tchadien Idriss Déby Itno a donc entamé ce lundi 8 février sa première visite au Soudan depuis 2004. Le président tchadien Idris Déby est arrivé à Khartoum à midi heure locale. C’est le président soudanais Omar el-Béchir qui est venu l’accueillir en personne sur le tarmac de l’aéroport de la capitale soudanaise. Les deux hommes, tout d’abord tendus, se sont embrassés chaleureusement avant d’entamer une revue de troupe. Ils se sont ensuite entretenus à huis clos dans un salon de l’aéroport.

Les deux présidents n'ont pas tardé et - après ce premier échange à huis clos à l’aéroport - Omar el-Béchir et Idriss Déby se sont rendus au « Friendship Hall » de Khartoum pour entamer des discussions plus formelles. Il est encore trop tôt pour savoir ce que vont se dire les deux hommes. Mais ce qui est clair, c'est que cette visite est une nouvelle tentative de normaliser les relations entre le Ndjamena et Khartoum, deux pays voisins qui se font la guerre par groupes rebelles interposés.

Un énième « accord de normalisation » a été signé le 15 janvier dernier à Ndjamena, assorti, cette fois, d'un « protocole de sécurisation des frontières » qui prévoit le déploiement d'une force mixte composée de 3 000 hommes. Selon cet accord, les deux pays s'engagent à cesser tout soutien à leurs mouvements rebelles respectifs. Mais beaucoup de points sont encore à discuter.

Dans un entretien à RFI, lundi 8 février, le ministre soudanais des Affaires étrangères Deng Alor s’est montré prudent mais optimiste au sujet des rencontres entre Déby et el-Béchir à Khartoum : « C'est une grande visite, je pense que cela va redorer le blason des deux pays. Nous avons essayé d'améliorer les relations entre le Tchad et le Soudan. Je crois que cette visite est la preuve de nos efforts et nous espérons que beaucoup de points seront discutés. Je ne veux pas reparler du passé mais je reste très optimiste et je crois que tout va être résolu pendant ce meeting. Cette visite devrait avoir notamment un impact décisif pour les prochains pourparlers de Doha ». Le chef de la diplomatie soudanaise a ainsi évoqué les pourparlers de Doha relatifs à la paix au Darfour. Des pré-négociations sont en cours pour aboutir, si possible, à de vraies discussions d'ici deux mois. Pour cela, il faut que les chefs rebelles du Darfour acceptent de se mettre autour de la table, et c'est là qu'Idriss Déby pourrait, dit-on, jouer un rôle.

Il faut noter que les deux présidents ont aussi intérêt à apaiser leurs relations pour se concentrer sur les élections à venir. Le Tchad prépare des législatives pour novembre 2010 et une présidentielle en avril 2011. Au Soudan, les élections générales ont lieu très bientôt, en avril, avant le référendum sur le Sud-Soudan en 2011. Des enjeux électoraux importants pour ces deux pays.

Source: http://www.rfi.fr/contenu/20100208-presidents-idris-deby-omar-el-bechir-sont-rencontres-khartoum

Tag(s) : #Afrique de l'Ouest