Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

L’Union africaine l’a annoncé samedi : les sanctions contre les responsables de la junte sont désormais effectives. Elles consistent essentiellement en gel d’avoirs à l’étranger et interdiction de voyager. Quelques dizaines de personnes sont concernées, indique-t-on au siège de l'UA.

« Sur la liste des sanctionnés, quelques dizaines de noms tenus confidentiels pour raisons juridiques », précise le commissaire à la paix et à la sécurité de l’Union africaine, Ramtane Lamamra.

Seule indication, les ministres déjà démissionnaires n’y figurent pas et ceux qui à l’avenir donneraient leur démission, en seront également exclus.

Les sanctions consistent en un gel des avoirs à l’étranger et des interdictions de voyager. Elles entrent en vigueur automatiquement dans les pays membres de l’UA et leur champ d’application devrait être rapidement étendu, la liste ayant été également transmise au Conseil de sécurité de l’ONU et à l’Union européenne.

Selon Ramtane Lamamra, il n’est pas innocent que l’entrée en vigueur des sanctions en Guinée ait été annoncée au moment même où un accord était trouvé à Addis-Abeba pour le retour de l’ordre constitutionnel à Madagascar.

Il s’agit en effet de deux expressions différentes, de la même volonté africaine de lutter contre les changements anticonstitutionnels de gouvernement.

Source: http://www.rfi.fr/contenu/20091107-sanctions-contre-junte-est-parti 

Tag(s) : #International