Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

nigeria_4_0.jpgPrès de trois semaines après la dissolution de l’équipe Yar’Adua et après un intense lobbying, le président par intérim Goodluck Jonathan a dévoilé ce mardi 6 avril la composition de son nouveau cabinet. Treize des 38 membres de l’ancien ont été conservés. Les plus porches de Yar’Adua écartés. Deux nominations surprises : Olusegun Aganga, l’ex-dirigeant de la banque Goldman Sachs, réputé être un réformateur s'est vu confier le portefeuille des Finances ; et quant au prestigieux ministère du Pétrole, il a été confié et pour la première fois à une femme.

Ministre des Mines du précédent cabinet, Diezani Allison-Madueke est la nouvelle ministre du Pétrole. Une femme, qui plus est relativement inconnue dans le cercle restreint du pouvoir. Cette nomination crée la surprise au Nigeria mais laisse beaucoup d’observateurs dubitatifs.

« Pour ce poste, Goodluck Jonathan avait un choix limité de trois personnes », estime un journaliste. « En composant avec les rivalités au sein du parti, son envie de rassurer le Sud pétrolifère et une certaine expertise dans le domaine, il ne restait plus qu’elle », a-t-il indiqué à RFI.

Native de Port-Harcourt, la capitale de la région du delta du Niger, Madame Allisson-Madueke est certes une ancienne directrice du département des Affaires externes du groupe anglo-néerlandais Shell, mais elle n’a jamais eu de poste à haute responsabilité.

Réputée plus carriériste que véritable entrepreneur, cette architecte de formation aujourd’hui âgée de 49 ans aura pourtant la lourde tâche de mener à bout l’insoluble réforme du secteur pétrolier.

Depuis plus d'un an, les multinationales, des groupes de défense des droits de l’homme et les autorités nigérianes sont en effet engagés dans un bras de fer autour du projet de loi connu sous le nom de Petroleum Industry Bill (PIB). Le texte qui prévoit notamment une libéralisation du secteur et un alourdissement de la pression fiscale a été remanié à plusieurs reprises sans jamais faire l’unanimité.

Source: http://www.rfi.fr/contenu/20100406-une-femme-nommee-ministre-petrole-nigeria

Tag(s) : #Afrique de l'Ouest