Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

secheresse-corne-afriqueLes agences humanitaires ont lancé vendredi de nouveaux appels à la mobilisation internationale pour venir en aide aux millions de victimes de la sécheresse dans la Corne de l'Afrique, en particulier pour les enfants somaliens dont 1,25 million ont un besoin urgent d'aide, selon le Fonds pour la protection de l'enfance de l'ONU (UNICEF).

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé avoir effectué le deuxième vol de son pont aérien sur la capitale Mogadiscio, et acheminé ainsi 28 tonnes de nourriture dans la capitale somalienne depuis le début de l'opération, mercredi.

Un avion avec à son bord cinq tonnes de biscuits énergétiques a aussi atterri à Gedo, dans le sud du pays.

Au total, l'agence onusienne compte acheminer par avion 100 tonnes d'aide alimentaire en un mois en Somalie, de quoi aider 35 000 enfants. Elle dit avoir reçu 250 millions de dollars de ses donateurs et avoir besoin du double pour lutter contre les conséquences de la sécheresse dans la Corne de l'Afrique durant les six prochains mois.

En juillet, l'UNICEF dit avoir envoyé de l'aide pour 65 000 enfants dans le Sud somalien via des partenaires sur le terrain. Trois vols sur Mogadiscio, deux sur Galkayo, un sur Baïdoa et deux bateaux sur la capitale somalienne ont permis d'apporter à ces enfants 653 tonnes d'aide alimentaires, ainsi que quelque 230 autres tonnes de nourriture thérapeutique à 16 000 enfants souffrant de malnutrition sévère.

Les combats s'intensifient

Jeudi, de violents combats dans Mogadiscio entre la force de l'Union africaine et les insurgés du groupe islamiste Al-Shabab avaient fait craindre l'interruption de l'opération aérienne. Après des accrochages sporadiques en début de matinée vendredi, les combats et échanges de tirs d'artillerie se sont à nouveau intensifiés dans la capitale dans l'après-midi.

Selon des témoins, les insurgés ont renforcé leurs positions autour des zones contestées, et déployé plus de combattants, ce qui a eu pour effet de relancer les combats.

Les observateurs craignent que les combats compliquent l'acheminement de l'aide humanitaire dans le reste du pays.

Fuir la famine

Ces derniers mois, les Somaliens ont été des dizaines de milliers à fuir leur pays, pour notamment rejoindre les camps frontaliers de Dolo Ado, en Éthiopie, et de Dadaab, au Kenya.

Des observations font état d'une légère baisse de l'afflux des réfugiés ces derniers jours. Néanmoins, les camps, surpeuplés, peinent toujours à absorber les arrivées massives des derniers mois et à fournir aux réfugiés les soins nécessaires après parfois des semaines de marche dans des conditions extrêmes.

Au total, l'ONU estime à quelque 12 millions le nombre de personnes frappées par une sécheresse dévastatrice dans la Corne de l'Afrique, la pire en des décennies, selon elle.

Source: http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2011/07/29/011-somalie-nouvel-appel-aide-agences-humanitaires.shtml

Tag(s) : #Afrique de l'Ouest