Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Une explosion s'est produite samedi à la centrale nucléaire de Fukushima N°1 dans le nord-est du Japon, faisant s'effondrer une partie du bâtiment abritant le réacteur numéro un.

Quatre employés ont été «légèrement blessés» dans l'explosion qui s'est produite à 15H36 heure locale (06H36 GMT), a indiqué la télévision publique NHK.

Les autorités ont ordonné aux habitants d'évacuer la zone dans un rayon de 10 kilomètres autour de la centrale.

Les experts et les journalistes de la NHK ont fermement conseillé aux Japonais se trouvant dans un périmètre plus large de rester chez eux, de fermer les fenêtres et de ne pas utiliser les systèmes de climatisation chauffante.

Ils ont conseillé aussi aux personnes à l'extérieur de protéger leurs voies respiratoires avec une serviette mouillée et de se couvrir au maximum pour ne pas exposer leur peau à l'air.

La dose de radioactivité reçue par un individu sur le site du sinistre correspond à celle qu'une personne peut absorber au maximum en un an, sous peine de mettre en danger sa santé, a assuré l'agence de presse Kyodo.

Le porte-parole du gouvernement japonais, Yukio Edano, a déclaré avoir «été informé qu'une sorte d'explosion» s'était produite sur place.

«Nous faisons de notre mieux pour être parfaitement au courant de ce qui s'est passé. Nous étudions les radiations avec attention», a-t-il dit.

Il a ajouté que les autorités prenaient «toutes les mesures pour assurer la sécurité des habitants».

Des «super pompiers», formés pour les situations d'urgence, vont notamment être envoyés à la centrale pour aider les sinistrés.

Les problèmes du réacteur N°1 de la centrale Fukushima N°1 ont débuté après le violent séisme de magnitude 8,9 qui a dévasté vendredi le nord-est du Japon.

Des problèmes de température sont apparus et l'armée de l'air américaine a livré du liquide de refroidissement sur place pendant la nuit de vendredi à samedi.

La compagnie d'électricité gérant l'installation, Tokyo Electric Power (Tepco), a reçu pour instruction d'ouvrir les valves du réacteur pour relâcher de la vapeur radioactive et faire retomber la pression interne, anormalement élevée.

L'Agence de sécurité nucléaire et industrielle a assuré que cette opération semblait avoir relativement fonctionné, avant l'annonce de l'explosion.

Source: 

Tag(s) : #Asie et Pacifique