Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

micheline-calmy.jpgLes autorités suisses ont annoncé lundi le gel de plusieurs centaines de millions de dollars appartenant aux présidents déchus Hosni Moubarak et Zine ben Ali, ainsi qu'au dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

La Suisse avait déjà annoncé en janvier le gel des avoirs de l'ancien président tunisien Ben Ali, mais ce n'est que récemment qu'elle a retrouvé ses comptes, dans lesquels ils ont trouvé 65 millions de dollars canadiens.

« Les fonds que M. Ben Ali a déposés en Suisse n'étaient pas très importants. Nous n'avions pas une très bonne relation avec ce régime », a admis la présidente et ministre suisse des Affaires étrangères, Micheline Calmy-Rey, depuis Tunis où elle était en visite officielle.

Les relations avec le régime égyptien d'Hosni Moubarak étaient sensiblement meilleures puisque l'ancien dirigeant détenait dans des comptes plus de 607 millions de dollars canadiens.

Le colonel Kadhafi et son entourage détiennent, quant à eux, près de 534 millions de dollars canadiens dans leurs comptes suisses.

Toutes « ces sommes sont gelées en Suisse sur ordre du gouvernement visant des avoirs potentiellement illégaux », a déclaré Lars Knuchel, porte-parole du ministère des Affaires étrangères.

Il a ajouté que les nouvelles autorités de la Tunisie et de l'Égypte étaient en négociations avec la justice helvétique en vue d'obtenir la restitution des fonds cachés en Suisse.

Mais aucune discussion n'a lieu entre la Suisse et les autorités libyennes, où Mouammar Kadhafi est toujours en poste malgré la rébellion d'une partie de la population et les frappes de l'OTAN.

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères n'a pas voulu dire dans quelles banques les fonds avaient été trouvés, ni même dans quels cantons elles se situaient.

Par le passé, la Suisse a déjà gelé les avoirs de certains dirigeants déchus, comme le Philippin Ferdinant Marcos, le Nigérian Sani Abacha et l'Haïtien Jean-Claude Duvalier.

Ce dernier a d'ailleurs laissé savoir lundi qu'il comptait intenter une poursuite contre le gouvernement helvétique devant la Cour européenne des droits de l'homme pour contester la confiscation de ses comptes bancaires.

Source: http://www.radio-canada.ca/nouvelles/International/2011/05/02/016-suisse-gele-avoir-ben-ali.shtml

Tag(s) : #Europe