Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Obama_Speech_Syria.pngBarack Obama s’est s'adressé ce mardi 10 septembre aux Américains dans une allocution solennelle depuis La Maison Blanche. Une allocution qui était prévue avant la proposition faite lundi par Moscou de placer les armes chimiques syriennes sous contrôle international. Le président des États-Unis a à nouveau développé les arguments qui justifient une intervention armée, tout en donnant sa chance à une solution diplomatique sous surveillance.

Barak Obama est revenu sur les raisons qui motivent sa volonté d’intervenir en Syrie
La responsabilité du régime, tout d’abord : il ne fait aucun doute, selon le président américain que Damas, a utilisé des armes chimiques contre des civils.

Partant de ce constat, il a développé des arguments destinés à convaincre les Américains et les élus du Congrès  : la menace contre la sécurité des Etats-Unis, si nous fermons les yeux, les terroristes et les dictateurs de la planète seront encouragés à répéter, cet acte écœurant.

Le président des Etats-Unis est revenu sur les promesses déjà entendues, il n’est pas question d’envoyer des troupes sur le terrain, pas question d’organiser un changement de régime à Damas, les erreurs passées en Irak ne seront pas reproduites.

Pour conclure, Barak Obama a confirmé son intérêt pour une solution diplomatique, et pour la résolution que la France doit présenter aux Nations unies. Un intérêt vigilant de la part de Washington. S’il a demandé au Congrès de retarder son vote sur une intervention, le président confirme que l’armée américaine reste en alerte afin de maintenir Damas sous pression, et pouvoir intervenir si la diplomatie échoue.

Source: http://www.rfi.fr/moyen-orient/20130911-syrie-obama-laisse-chance-diplomatie-mais-maintient-pression

Tag(s) : #Amérique du Nord