Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

chad_map.jpgLes bureaux de vote ont commencé à ouvrir progressivement, lundi matin 25 avril, pour le premier tour de la présidentielle. A 7 heures locales (8 heures à Paris), de nombreux bureaux n'étaient cependant pas encore opérationnels à N'Djamena alors qu'ils devaient être accessibles dès 6 heures (7 heures à Paris). En début de matinée, la capitale, était encore calme et peu de personnes se dirigeaient vers les bureaux de vote, alors que le taux de participation est l'un des principaux enjeux du scrutin.

Il manquait notamment du matériel, en principe distribué par la Commission électorale nationale indépendante, comme des tables, les listes électorales, la fiche de comptage, un isoloir, de l'encre indélébile, ainsi qu'une lampe pour le dépouillement. Parfois, des membres du bureau de vote n'étaient pas arrivés, selon des témoignages. Les opérations de vote devant durer onze heures, les bureaux qui ont ouvert en retard fermeront aussi avec du retard.

"MASCARADE ÉLECTORALE"

Au pouvoir depuis 1990, le président Déby, qui brigue un quatrième mandat, est quasiment certain de l'emporter en raison du retrait des candidatures des trois principaux opposants. Dénonçant une "mascarade électorale", ils ont appelé au boycott du scrutin. Ecrasés aux législatives du 13 février par le Mouvement patriotique du salut du président Déby, Saleh Kebzabo, Wadal Abdelkader Kamougué et Ngarlejy Yorongar réclamaient notamment de nouvelles cartes d'électeur. Cette élection devait marquer le point d'orgue d'un processus de démocratisation du régime engagé avec l'accord du 13 août 2007, signé entre la majorité des partis d'opposition et le pouvoir.

M. Déby a balayé les accusations et rétorqué que les trois opposants redoutaient d'être battus. Bien que la présidentielle soit boycottée pour la deuxième fois par l'opposition, il a jugé qu'elle serait "crédible". Outre Idriss Déby, le ministre Albert Pahimi Padacké et l'avocat opposant Nadji Madou restent en lice. Quelque 4,8 millions de Tchadiens sont appelés à voter dans ce pays sahélien qui a été miné par de nombreux conflits, alors que 233 000 personnes votent à l'étranger.

Source: http://www.lemonde.fr/afrique/article/2011/04/25/ouverture-des-bureaux-de-vote-pour-le-1er-tour-de-la-presidentielle-tchadienne_1512361_3212.html

Tag(s) : #Afrique de l'Ouest