Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

6a00e54f9b8373883400e553cf64058834-800wi-1-.jpgL'ancien général croate Ante Gotovina, considéré comme le «héros» de la guerre d'indépendance (1991-1995), a été condamné vendredi à 24 ans de prison par le Tribunal pénal international (TPI) pour l'ex-Yougoslavie pour des crimes de guerre et des crimes contre l'humanité commis en 1995 contre les Serbes de Croatie.

L'ancien général croate Ivan Cermak, 61 ans, a été acquitté alors que l'accusation avait requis 17 ans de prison à son encontre.

Le troisième accusé, Mladen Markac, 55 ans, qui dirigeait les forces spéciales de police engagées dans l'offensive militaire «Opération Tempête», lancée le 4 août 1995 et dirigée par Ante Gotovina, a été condamné à 18 ans de prison.

Le procès des trois hommes, qui avait démarré le 11 mars 2008, avait suscité un fort intérêt en Croatie. La lecture du jugement a été retransmise en direct sur la place principale de Zagreb où un millier de personnes s'étaient rassemblées.

À La Haye, une cinquantaine de personnes, membres des familles des accusés, amis et diplomates notamment, ont assisté à la lecture du jugement dans la galerie réservée au public.

Ante Gotovina, 55 ans, avait le commandement opérationnel de l'«Opération Tempête» qui visait à reconquérir la Krajina, au sud de la Croatie, la dernière poche de résistance encore tenue par les Serbes de Croatie en 1995.

«Le tribunal juge que le bombardement de Benkovac, Knin et Obrovac les 4 et 5 août 1995, ordonnés par M. Gotovina, ont constitué des attaques illégales contre des civils et des objectifs civils», a déclaré le juge Orie en lisant un résumé du jugement.

«Le tribunal, a-t-il poursuivi, estime que l'ordre donné par M. Gotovina de lancer des attaques illégales contre des civils et des objectifs civils a constitué une contribution significative à l'entreprise criminelle commune».

Ante Gotovina et Mladen Markac ont été reconnus coupables de meurtres, destructions, pillages, actes inhumains et traitements cruels ayant eu lieu dans le cadre d'une entreprise criminelle commune, constitutifs de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité.

Les trois anciens généraux, qui avaient plaidé non coupables, étaient selon l'accusation responsables de la mort de 324 civils ou soldats ayant déposé les armes et du déplacement par la force de 90.000 Serbes de la Krajina.

Des peines de 27 ans de prison contre Ante Gotovina et de 23 ans de prison contre Mladen Markac avaient été requises en juillet 2010.

Ivan Cermak commandait les troupes de la garnison de Knin, capitale de la Krajina, accusées d'avoir mené des opérations de nettoyage ethnique contre les Serbes, selon l'accusation.

«Il ne ressort pas des éléments de preuve que Cermak était membre de l'entreprise criminelle commune, ou qu'il a fourni une contribution intentionnelle et importante à celle-ci», a déclaré le juge Orie.

«La responsabilité de M. Cermak n'est en outre pas établie pour les autres chefs d'accusation qui pesaient contre lui», a-t-il ajouté. Le tribunal a ordonné sa remise en liberté immédiate.

Ante Gotovina avait été arrêté en Espagne en décembre 2005 après s'être caché pendant quatre ans. Son arrestation avait provoqué des manifestations de protestation massives en Croatie.

MM. Markac et Cermak s'étaient rendus volontairement au TPI le 11 mars 2004.

Le procès des trois hommes avait duré 303 jours au total, au cours desquels 4.819 pièces à conviction avaient été versées au dossier. Les juges avaient entendu 145 témoins au total, dont 81 avaient déposé pour l'accusation et 57 pour la défense.

Source: http://www.cyberpresse.ca/international/europe/201104/15/01-4390116-le-tpi-condamne-un-ex-general-croate-a-24-ans-de-prison.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B13b_europe_287_section_POS2

Tag(s) : #Amérique du Nord