Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

turquie_0.jpegLes combats en Syrie se sont étendus au-delà des frontières, ce mercredi 3 octobre 2012. En Turquie, des obus se sont abattus sur un petit village frontalier. Cinq personnes sont mortes et une dizaine d’autres ont été blessées. Dans la soirée, le Premier ministre turc a annoncé une « riposte immédiate » de ses forces armées : des cibles identifiées par radar le long de la frontière ont été bombardées.

Depuis plusieurs jours, des balles perdues viennent cribler les façades des petites maisons de ce village turc. Quelques-unes ont même été détruites par les tirs de mortier.

A quelques centaines de mètres de là, l’armée fidèle au président Bachar el-Assad tente de reprendre aux rebelles le poste-frontière syrien de Tel al-Abyad.

Il est impossible pour l’instant de savoir lequel des deux camps qui s’affrontent en Syrie est derrière ce tir. Mais une chose est sûre : en Turquie la colère monte. Les images des maisons dévastées par ces tirs d’obus sont diffusées en boucle sur les chaînes de télévisions. Ankara parle d’un « incident très grave qui dépasse les bornes ».

Une réunion d’urgence a été convoquée dans la journée du mercredi 3 octobre au ministère turc des Affaires étrangères. Le Premier ministre Recep Tayyip Erdogan a même réuni ses conseillers afin d’étudier la situation.

Dans la soirée, la Turquie a annoncé avoir bombardé des cibles situées en territoire syrien en représailles aux tirs d'obus venus de Syrie, selon un communiqué du Premier ministre Recep Tayyip Erdogan. « Cette attaque a fait l'objet d'une riposte immédiate de nos forces armées [...] qui ont bombardé le long de la frontière des cibles identifiées par radar », a-t-il indiqué.

Les tirs d'obus sur le village frontalier turc, qui a coûté la vie à une mère et ses cinq enfants, est le plus grave incident entre la Turquie et la Syrie depuis le mois de juin dernier. Un missile syrien avait alors détruit un avion militaire turc.

Source: http://www.rfi.fr/moyen-orient/20121003-turquie-riposte-obus-meurtriers-venus-syrie-bachar-assad-recep-tayyip-erdogan

Tag(s) : #Moyen et Proche Orient