Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Ales-Beliatski.JPGLe président de l'un des principaux mouvements de défense des droits de l'homme en Biélorussie a été lourdement condamné. Ales Beliatski a écopé jeudi 24 novembre 2011 de quatre ans et demi de prison pour fraude fiscale, une accusation qu'il a toujours rejetée. Les avocats du défenseur des droits de l'homme ont indiqué qu'ils feraient appel dans cette affaire qualifiée de « politique » par l'Union européenne.

« Honte ! Vive Viasna ! » ont scandé les partisans d’Ales Beliatski à l’énoncé du jugement ce jeudi, à Minsk. Le procureur est parti sous les applaudissements du public : depuis le printemps dernier, c’est de cette manière que l’opposition, privée du droit de manifester, exprime son ras-le-bol du pouvoir.

Sur ordre du tribunal, ses biens lui seront donc confisqués. Mais l’ONG Viasna dont Ales Beliatski est le fondateur, a fait savoir qu’elle ne cessera pas de fonctionner, malgré cette condamnation. Les partisans du défenseur des droits de l’homme s’attendaient à un jugement sévère. Pour eux, les motivations de l’affaire ne font aucun doute. Le président biélorusse Alexandre Loukachenko continue son nettoyage de la scène politique et se débarrasse des personnalités encombrantes.

Ales Beliatski avait été arrêté début août à Minsk, accusé d’avoir dissimulé des revenus au fisc. Le procureur lui reprochait d’avoir caché 550 000 euros qu'il détenait sur des comptes bancaires à son nom en Lituanie et en Pologne. L’accusé soutenait pour sa part que cette somme avait été versée par des ONG étrangères de défense des droits l'homme pour financer les activités du centre Viasna, qui n’a plus d’existence légale en Biélorussie depuis son interdiction par les autorités en 2003.

L'association était notamment venue en aide aux centaines de personnes arrêtées après la manifestation qui avait suivi la réélection contestée d'Alexandre Loukachenko en décembre dernier. Depuis cette vague de répression, deux anciens candidats à la présidentielle sont toujours derrière les barreaux.

Source: http://www.rfi.fr/europe/20111124-militant-droits-homme-condamne-4-ans-demi-prison-bielorussie-Ales-Beliatski

Tag(s) : #Europe