Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

C'est avec regret que la LDRG a appris le décès, par balles réelles, de deux jeunes élèves manifestants lors de la marche politique organisée par l'opposition en Guinée. C'est une grande colère qui nous anime aujourd'hui, car le temps passe, mais les acteurs politiques guinéens ne tirent aucune leçon de leurs erreurs qu'ils font payer à des jeunes désespérés. 

1-Nous invitons le gouvernement à éclairer l'opinion sur cet acte de répression incompréhensible à l'encontre de jeunes manifestant pacifiquement. Les auteurs de ces actes ne peuvent pas rester impunis.

2-Nous invitons l'opposition politique, et la classe politique en générale, à enfin tirer les leçons de leurs erreurs et à privilégier d'autres moyens d'exprimer leurs désaccords. Les jeunes et leurs familles payent un tribu lourd pour des raisons purement politiciennes. Rien n'est plus cynique que le décompte macabre que les politiciens se félicitent et s'en pressent de faire à la suite de chaque mort durant leurs manifestations. Aujourd'hui, ils se félicitent de dire sur toutes les radios du monde que 80 jeunes sont morts depuis 2010. C'est du grand cynisme. Nous les invitons alors à rajouter à leur décompte macabre, les jeunes qui ont été réprimé par dizaine et centaine pendant qu'ils étaient au pouvoir en Novembre 2005, en Juin 2006 et en Janvier 2007.

3-Finalement, nous invitons les jeunes à se détourner de cette vieille classe politique qui n'a rien d'autre à nous offrir si ce n'est misère, répression, deuil et désolation. Nous méritons et aspirons à autre chose. Joignez-vous au Mouvement qui prône un total Renouveau politique en Guinée!

Mamadou Oury Diallo
Président de la LDRG

Guinée - Répression des marches politiques: Regret et colère au sein de la LDRG
Tag(s) : #Politique-Guinée, #Guinée, #Société-Guinée