Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

ground-zero.jpgBarack Obama a poursuivi hier ce qui ressemble à un tour d'honneur, se rendant dans une base militaire du Kentucky pour rencontrer et décorer les membres des opérations spéciales ayant participé à l'assaut contre Oussama ben Laden, dont la mort a été confirmée par Al-Qaïda.

Après sa rencontre à huis clos, le président a louangé en particulier les commandos de la «Team 6», l'unité ultrasecrète des Navy Seals, qui ont tué le chef du réseau terroriste.

 

«Ils sont les professionnels silencieux de l'Amérique dont le succès demande le secret. Ils se sont entraînés pendant des années; ils ont été mis à l'épreuve sur le champ de bataille. Et quand j'ai donné l'ordre, ils étaient prêts», a déclaré le chef de la Maison-Blanche lors d'une allocution devant quelque 2 200 soldats de la 101e division aéroportée basée à Fort Campbell.

 

«Bon boulot! Bon boulot!» a-t-il ajouté après avoir décrit l'assaut final contre Ben Laden comme l'«un des plus historiques» ayant été exécutés par l'armée américaine.

 

«Nous avons décapité Al-Qaïda et nous finirons pas la vaincre», a encore dit le président.

 

La veille, Barack Obama s'était arrêté à Ground Zero pour rendre hommage aux victimes des attentats du 11 septembre 2001. La Maison-Blanche a nié que son intention était de «parader». Il demeure que les visites du président à New York et à Fort Campbell ont prolongé l'attention des médias sur ce qui pourrait bien être un tournant de son mandat à la Maison-Blanche.

 

Al-Qaïda a confirmé la mort de ben Laden par la voie d'un message daté du 3 mai et publié hier sur des sites internet islamistes. Le groupe terroriste promet dans le même communiqué de poursuivre «sur la voie du jihad» et de venger son défunt chef en s'attaquant aux États-Unis et à ses alliés.

 

«Il restera (le sang de ben Laden), avec la bénédiction d'Allah le tout-puissant, comme une malédiction pour les Américains et leurs agents, et les poursuivra dans leurs pays et à l'étranger», peut-on lire dans la déclaration d'Al-Qaïda.

 

«Leur joie se transformera en souffrance et leur sang se mêlera à leurs larmes», ajoute le réseau islamiste, qui a annoncé la diffusion prochaine de nouveaux enregistrements attribués à ben Laden.

L'opération d'Abbottabad pourrait par ailleurs mener les États-Unis à réviser leur opinion sur le rôle de ben Laden au sein d'Al-Qaïda. Après une première lecture des documents récupérés par le commando américain dans la dernière résidence du Saoudien, les responsables américains sont enclins à penser que celui-ci a continué à jouer un rôle direct dans la préparation d'attentats terroristes au cours des dernières années.

 

Ben Laden ou ses associés ont notamment évoqué en février 2010 un projet d'attentat contre les chemins de fer aux États-Unis pour le 10e anniversaire des attentats du 11 septembre 2001, selon le département de la Sécurité intérieure.

 

Les commandos ont notamment ramené de la maison de ben Laden cinq ordinateurs, 10 disques durs et 100 dispositifs de stockage (CD, DVD, clés USB) qui pourraient contenir des informations cruciales.

Source: http://www.cyberpresse.ca/international/dossiers/ben-laden-est-mort/201105/06/01-4396740-bon-boulot-bon-boulot-felicite-obama.php?utm_categorieinterne=trafficdrivers&utm_contenuinterne=cyberpresse_B12_en-manchette_278_section_POS1

Tag(s) : #Amérique du Nord